Santé au travail

En collaboration avec notre CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des conditions de Travail), nous avons à cœur de mettre en place des dispositifs et procédures dont l’objectif est de proposer à nos collaborateurs des actions de prévention et d’accompagnement en matière de Santé au Travail.

Depuis 2009, nous avons fait le choix de nous engager et d’aller plus loin encore dans la prévention des risques psycho-sociaux.

Les risques psychosociaux peuvent être caractérisés par l’apparition chez une ou plusieurs personnes de signes plus ou moins perceptibles qui, faute d’attention, peuvent progressivement s’aggraver jusqu’à devenir pathologiques.

Nos actions, à titre d’exemple :

  • Début 2010, une Cellule de pilotage, composée d’une dizaine de collaborateurs et d’un médecin du travail, a été créée afin d’identifier les éventuels risques psycho-sociaux dans l’entreprise et de définir le plan d’actions adéquate afin de traiter les risques identifiés. Avec l’aide d’une société extérieur, un diagnostic a été réalisé et le plan d’actions correspondant sera déployé début 2011.
  • Bien avant le lancement de notre Cellule et la signature d’un accord de méthode sur l’identification et le traitement des risques psycho-sociaux, nous étions emparé de ce sujet avec les trois actions suivantes :
    • Mise en place d’un process rigoureux afin de s’assurer que l’ensemble de ses collaborateurs intérimaires et permanents bénéficient, selon les dispositions légales, des visites médicales. En effet, le médecin du travail a un rôle de prévention et de surveillance également sur les risques psychosociaux.
    • Organisation fin 2008 et début 2009 dans plusieurs grandes villes, des conférences sur le thème : « Causes et conséquences du Stress au travail ». Un psychologue a animé ces conférences auprès d’intérimaires professionnels de santé et a proposé à l’assistance quelques clés pour identifier les premiers signes et les mesures pouvant être instaurées pour en limiter l’impact.
    • Mise à disposition de notre plateforme de soutien psychologique pour nos permanents.
  • Après avoir étudié l’ensemble de nos accidents du travail, nous avons identifié que le risque majeur prit par nos intérimaires lors de l’exercice de leur profession était la piqûre.
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.