Psychomotricien

Missions principales du Psychomotricien :

Le travail du psychomotricien vise à rééduquer les personnes confrontées à des difficultés psychologiques vécues et exprimées de façon corporelle, en agissant sur leurs fonctions psychomotrices. Il traite des troubles du mouvement et du geste dont peuvent souffrir les enfants, les adolescents, les adultes et personnes âgées : bégaiement, tic, trouble de l’orientation et du comportement. Les actes qu’il est autorisé à pratiquer sont réglementés par un décret. Il intervient en séances de rééducation individuelles ou collectives sur prescription médicale. Au 01/01/2012 la DRES (Ministère de la Santé) relevait 8385 psychomotriciens dont 87,9% de femmes, exerçant en France.

Carrière :

En tant que salarié, le psychomotricien travaille surtout dans le domaine de l’enfance ou de l’adolescence inadaptée, dans des centres spécialisés, des établissements hospitaliers, des services médico-pédagogiques ou des hôpitaux psychiatriques.

Depuis la mise en place du plan Alzheimer 2008-2012, on constate une augmentation considérable du nombre de psychomotriciens exerçant auprès des personnes âgées.

En libéral, le psychomotricien a sa propre clientèle et travaille en collaboration avec les psychiatres, pédiatres, psychologues et les enseignants (l’exercice libéral ne concerne que 9 % des psychomotriciens).

Carrière dans la fonction publique hospitalière :
Elle se déroule sur trois corps. Depuis le 1er janvier 2002, les psychomotriciens hospitaliers bénéficient de perspectives de carrières élargies, à la suite de la création des corps de cadre de santé et de directeur des soins.

Le corps des psychomotriciens comprend deux grades (catégorie B) : psychomotriciens de classe normale, psychomotriciens de classe supérieure.

Un corps d’encadrement qui comprend (catégorie A) : psychomotriciens cadre de santé, psychomotriciens cadres supérieurs de santé.

Le corps de directeur des soins de la filière rééducation comprend deux grades (catégorie A) : directeur des soins de 2ème classe, directeur des soins de 1ère classe.

Le deuxième grade du corps des psychomotriciens (classe supérieure) est accessible au fonctionnaire de classe normale parvenu au 5e échelon de son grade et comptant au moins 10 ans de services effectifs dans le corps. La promotion s’effectue dans la limite de 20 % de l’effectif total du corps, depuis le 1er janvier 2002, 25 % à compter du 1er janvier 2003 et 30 % à compter du 1er janvier 2004. Toutefois, lorsque ce dernier pourcentage n’est pas applicable, une nomination au moins peut être prononcée.

Après une expérience professionnelle de 4 ans, le psychomotricien hospitalier peut préparer en 1 an, le diplôme de cadre de santé. Cette formation permet d’occuper un poste d’encadrement dans un service ou de formateur auprès d’étudiants psychomotriciens.

L’avancement dans le grade de psychomotricien cadre de santé est accessible par concours sur titres interne ouvert aux psychomotriciens titulaires du diplôme de cadre de santé comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins cinq ans de services effectifs dans le corps.

Le grade de psychomotricien cadre supérieur de santé est accessible par concours organisé dans chaque établissement aux psychomotriciens cadres de santé comptant au moins 3 ans de service effectif dans le grade de cadre de santé.

Le corps de directeur des soins est accessible par concours interne sur épreuves aux psychomotriciens cadres et cadres supérieurs de santé remplissant certaines conditions.

Rémunération des Psychomotriciens :

Psychomotricien de classe normale
Fin de carrière : 2178 €
Début de carrière : 1411 €

Psychomotricien de classe supérieure
Fin de carrière : 2414 €
Début de carrière : 1868 €

Psychomotricien cadre de santé
Fin de carrière : 2824 €
Début de carrière : 1799 €

Psychomotricien cadre supérieur de santé
Fin de carrière : 3031 €
Début de carrière : 2507 €

Formation de Psychomotricien :

Le psychomotricien est titulaire d’un Diplôme d’Etat, en trois ans dans un des 12 Instituts de formation autorisés par le Conseil Régional.

A noter qu’Adecco Médical et l’ISRP (PARIS-MARSEILLE) sont en partenariat afin de favoriser le développement de la formation en alternance et de permettre ainsi à des jeunes de suivre des études gratuites et rémunérées.

Renseignements complémentaires :
Fédération Française des Psychomotriciens (FFP)
5 rue Copernic - 75016 PARIS
www.psychomotricité .com/ffp/

ISRP Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice
19-25 rue Gallieni – 92100 Boulogne Billancourt
www.isrp.fr – renseignements@isrp.fr
Tel : 01 58 17 18 50

Nos offres d'emploi de psychomotricien

Autres liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.