Emploi Infirmier(ère)

Recrutement - Les offres d’emploi infirmier(ère) près de chez vous :
infirmier lyon (h/f)
infirmier paris (h/f)
infirmier aix en provence (h/f)
infirmière nord (h/f)
infirmière alsace (h/f)
infirmière seine et marne (h/f)
infirmière haute savoie (h/f)
infirmière landes (h/f)
infirmière herault (h/f)

Les types de postes infirmier(ère) proposés en ce moment :
offre emploi infirmière CDI (h/f)
offre emploi infirmière CDD (h/f)
offre emploi ide (h/f)
offre infirmiere interimaire (h/f)
remplacement infirmiere liberale (h/f)

Les offres d’emploi infirmier(ère) par spécialité :
cadre infirmier (h/f)
emploi infirmiere coordinatrice (h/f)
emploi infirmier psychiatrie (h/f)
emploi infirmier anesthesiste IADE (h/f)
emploi infirmière puéricultrice (h/f)
emploi infirmier en entreprise (h/f)

Le métier est très diversifié et majoritairement féminin (88%). L’infirmier (ou l'infirmière) peut exercer dans de multiples secteurs d’activité, de jour comme de nuit : dans des unités et équipes de soins (médecine, obstétrique, chirurgie, psychiatrie...), au niveau de la prévention (médecine du travail, Éducation Nationale) ou de l’action humanitaire. Vous pouvez exercer ce poste auprès de personnes âgées (maisons de retraites, EHPAD) ou d'enfants. Vous pouvez également travailler auprès de patients aux urgences et en soins psychiatriques. 

Exercice professionnel

Le diplôme fait l’objet d’une réglementation européenne : les ressortissants de l’Union européenne, titulaires d’un diplôme d’infirmier en soins généraux émanant d’un Etat membre peuvent exercer dans tous les autres Etats membres.

Poste et carrière - recrutement

Les secteurs d’activités et les modalités d’exercice sont très variés. La plupart des infirmiers / infirmières exercent dans un établissement de santé privé ou public - CHU (72,7%, l'hôpital en tête), mais ils peuvent aussi exercer des postes dans le secteur libéral (14,4% - principalement des cabinets infirmiers). Enfin, ils peuvent être salariés dans des établissements extra hospitaliers et paramédicales, structures spécialisées, des entreprises ou des associations à caractère humanitaire (12,9% des offres). Ce métier s'exerce également en intérim. On constate également qu'avec le viellissement de la population, on recherche de plus en plus une prise en charge à domicile des patients.

Evolutions professionnelles

Après une expérience professionnelle de 4 ans, on peut préparer en 1 an le diplôme de cadre de santé. Cette formation permet d’occuper un poste d’encadrement au sein d'un service ou devenir formateur dans un institut de formation en soins infirmiers.

Rémunération

La rémunération est variable selon les conventions collectives (publique, privée, à but non lucratif, handicap ....). Vous avez une rémunération de base et des primes suivant les horaires de travail : nuit, dimanche ainsi que des primes en fonction des services. Fin 2012 un salaire moyen de base pour un infirmier / infirmière se situe au alentour de : 1500 euros mensuel. Plus d'informations sur le site du Syndicat national des Professionnels Infirmiers.

Formation d'Infirmier (h/f)

Les infirmiers sont titulaires d’un Diplôme d’Etat qui se prépare en trois ans dans des Instituts de formation autorisés par le Président du conseil général.

Accès à la formation et recrutement

Candidat âgé de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année des épreuves de sélection ;

Justifier :

  • du baccalauréat ou d’un titre admis en dispense, ou de la réussite à un examen spécial d’entrée à l’Université (concours universitaire) ;
  • ou d’un diplôme étranger d’infirmier en soins généraux ;
  • ou d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans en tant qu’aide soignant ou auxiliaire de puériculture ;
  • ou de la réussite aux épreuves de présélection pour les candidats non bacheliers dont la liste est établie par un jury régional de validation des acquis (une épreuve sur dossier, une épreuve de français).

Réussir les épreuves de sélection

Deux épreuves d’admissibilité :

  • une épreuve de culture générale à partir de textes, d’une durée de deux heures notée sur 20 points ; une épreuve de tests psychotechniques, d’une durée d’une heure trente notée sur 20 points. Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total d’au moins 20 points sur 40, sans notes éliminatoires (inférieure à 7/20).
  • une épreuve d’admission qui consiste en un entretien, relatif à un thème sanitaire et social, visant à apprécier la motivation du candidat, d’une durée de trente minutes, noté sur 20.

Pour être admis, le candidat doit obtenir une note au moins égale à 10 sur 20.

Attention : des modalités particulières d’admission à ce poste sont expérimentées dans les IFSI de la région Rhône-Alpes et Aquitaine. Les étudiants ayant obtenu une moyenne de dix sur vingt lors du concours de fin de PCEM1 peuvent être admis dans les IFSI à la suite d’un simple entretien avec un jury.

Formation Infirmier

La formation se déroule sur 3 ans, soit 6 semestres. 2100 heures en institut de formation en soins infirmiers, 2100 heures de stages sur la base de 35 heures par semaine (1ère année : 15 semaines, 2ème semaine : 20 semaines, 3ème année : 25 semaines), 900 heures environ de travail complémentaire personnel, soit environ 300 heures par an.

Les élèves infirmiers doivent effectuer quatre types de stages pendant leurs parcours :
Soins de courte durée
Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation
Soins en psychiatrie ou santé mentale
Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie.

L’évaluation des étudiants se fait tout au long du cursus par le biais d’un contrôle continu.

L’ évaluation continue comprend :

  • une évaluation théorique : par le biais de contrôles écrits et de cas concrets ;
  • une évaluation clinique : par le biais de mises en situation professionnelles ;
  • une évaluation des stages : par le biais de notes attribuées aux étudiants par le responsable du stage.

Sont admis à passer dans l’année supérieure les étudiants ayant obtenu la moyenne aux différentes évaluations.

Bénéficient d’une dispense de la première année d’études :

  • Les titulaires d’un Diplôme d’Etat français de masseur-kinésithérapeute, d’ergothérapeute, de pédicure-podologue ou de manipulateur en électroradiologie médicale ;
  • Les titulaires du diplôme d’assistant hospitalier des Hospices civils de Lyon ;
  • Les étudiants en médecine admis en seconde année de 2ème cycle ;
  • Les élèves sages-femmes admises en seconde année.

L’admission définitive est subordonnée à la production d’un certificat médical émanant d’un médecin agréé attestant :

  • Que le candidat n’est atteint d’aucune affection physique ou psychologique incompatible avec l’exercice de la profession ;
  • Des vaccinations antitétanique, antidiphtérique, antipoliomyélitique et contre l’hépatite B.
  • Il doit également préciser que le candidat a subi un test tuberculinique et qu’il est positif ou que deux tentatives infructueuses de vaccination par le BCG ont été effectuées.

Délivrance du diplôme d’Etat d'infirmier

Public autorisé à se présenter au Diplôme :

  • les étudiants ayant obtenu la moyenne aux évaluations de la troisième année ;
  • les sages femmes titulaires du diplôme d’Etat français et les personnes autorisées à exercer définitivement la profession d’infirmier en application du Code de la santé publique (par exemple, les ressortissants de la Communauté européenne) et qui justifient d’une expérience professionnelle de deux ans, sous réserve d’effectuer un stage de deux semaines en soins infirmier ;
  • les docteurs en médecine, qui bénéficient d’une dispense totale d’enseignements théoriques, sous réserve d’effectuer un enseignement de deux semaines portant sur la démarche de soin et un stage de deux mois.

Les épreuves du Diplôme d’Etat d'infirmier consistent :

  • en un travail de fin d’études, écrit et personnel, sur un thème d’intérêt professionnel, de quinze à vingt pages, présenté devant un jury. La soutenance dure au maximum une heure et est notée sur 60 points ;
  • en une mise en situation professionnelle, d’une durée de deux à quatre heures, notée sur 60 points.
  • Sont déclarés reçus les candidats ayant obtenu un total de 60/120.

Poursuivre une formation après le diplôme, se spécialiser :

  • Puériculture (formation en 12 mois)
  • Infirmier de bloc opératoire - IBODE (formation en 18 mois après 2 ans d’expérience professionnelle)
  • Infirmier anesthésiste (formation en 24 mois après 2 ans d’expérience professionnelle)

Les infirmiers d’Etat ont accès de plein droit à la licence sciences de l’éducation et à la licence sciences sanitaires et sociales.

Niveau d'étude : BAC ou équivalent.

Diplômes obtenus à l'issue de la formation Infirmier : Diplôme d’Etat donnant droit à un exercice professionnel.

Autres liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.