Ambulancier

Missions principales de l'Ambulancier

Transporter et accompagner dans des véhicules affectés à cet usage, des personnes malades ou blessées qui nécessitent un soin et une attention particulière du fait d’une plus grande fragilité.
A cet effet, l’ambulancier adapte sa prestation à l’urgence et à l’état de santé de la personne transportée dans le cadre strict de ses attributions.
L’ambulancier effectue le transport des blessés et des malades au moyen de véhicules spécialement adaptés : les ambulances, pour le transport allongé ; les véhicules sanitaires légers (VSL), pour le transport assis. Il procède à l’installation de la personne dans des conditions de confort et de sécurité optimales. Lors du trajet, l’ambulancier assure la surveillance de l’état de santé du patient et des dispositifs médicaux. Il est chargé du recueil et de la transmission des informations et des documents nécessaires à la continuité des soins. Il peut être amené à effectuer des gestes de premier secours dans le cadre de ses attributions. L'ambulancier travaille avec les équipes médicales et paramédicales, les services administratifs ainsi que les régulateurs ambulanciers du SAMU.

L’ambulancier prend en charge l’entretien du véhicule afin de garantir son bon fonctionnement.
Il participe à la logistique déployée en matière de transport d’urgence pour faire face à des situations d’exception.

La profession d’ambulancier s’exerce dans le secteur privé commercial (entreprises de transport sanitaire), éventuellement associatif (la Croix Rouge par exemple) mais aussi dans le secteur public hospitalier.
 
Il existe trois catégories de personnels :
Le conducteur ambulancier titulaire depuis au moins deux ans du permis de conduire validé pour la conduite ambulance. Il est le second membre de l’équipage de l’ambulance.
Le conducteur ambulancier titulaire du Brevet national de secourisme (BNS), du Brevet national des premiers secours (BNPS) ou de l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS). Il peut conduire le VSL ou être le second membre de l’équipage d’une ambulance.
Le conducteur ambulancier, titulaire du Certificat de Capacité d’ambulancier (CCA). Il est obligatoirement présent dans l’équipage de l’ambulance et peut conduire le VSL.

Aptitudes :

  • Utiliser les règles de sécurité et de confort de manutention et les adapter à l’état du patient.
  • Discerner le caractère urgent d’une situation pour alerter.
  • Adapter la conduite du véhicule à l’état du patient.
  • Créer une relation de confiance avec le patient et son entourage
  • Identifier les informations communicables au patient et à son entourage en respectant le secret professionnel.
  • Utiliser le langage radio (alphabet phonétique).
  • Réparer une panne simple sur un véhicule.
  • S’orienter et choisir son itinéraire.
  • Travailler en équipe.

Savoir faire spécifique :

  • Utiliser les règles de sécurité et de confort de manutention et les adapter à l’état du patient.
  • Discerner le caractère urgent d’une situation pour alerter.
  • Identifier les informations communicables au patient ou à l’entourage en respectant le secret professionnel.
  • Utiliser le langage radio (alphabet phonétique).
  • Créer une relation de confiance avec le patient et son entourage.
  • Réparer une panne simple sur le véhicule.
  • Adapter la conduite du véhicule sanitaire à l’état du patient.
  • S’orienter et choisir son itinéraire.
  • Travailler en équipe interprofessionnelle.
  • Désinfecter les matériels en appliquant les protocoles de nettoyage et de décontamination.

Exercice professionnel

  • Secteur privé, les ambulanciers relèvent de la convention collective nationale des transports sanitaires et des dispositions du Code du travail. 
  • Secteur associatif, ils disposent d’un contrat spécifique. 
  • Secteur public, ils relèvent des dispositions relatives aux conducteurs ambulanciers de la fonction publique hospitalière.

Passerelles courtes : Brancardier, Aide-soignant
Passerelles longues : Métiers paramédicaux

Carrières :

Dans le secteur libéral, après quelques années d’exercice, le conducteur ambulancier peut devenir régulateur. Sa fonction consistera à recevoir les appels, coordonner les demandes et établir le planning des courses.

Dans la fonction publique hospitalière, le recrutement des conducteurs ambulanciers s’effectue directement par les établissements de santé, sur la base d’un concours sur titres. La carrière de ces personnels se déroule dans un corps classé en catégorie C constitué en 3 grades (conducteurs ambulanciers de 2ème catégorie,1ère catégorie et hors catégorie). La promotion des agents à l’intérieur du corps est réalisée en fonction de critères d’ancienneté et appréciation de la valeur professionnelle des agents.

Rémunération de l'Ambulancier :

De 1295.20 € en début de carrière à 1724.29 € en fin de carrière.

Nos offres d'emploi d'ambulancier

Autres liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.