Directeur des ventes

Principales missions d'un Directeur des Ventes :

Le directeur des ventes participe à l'élaboration de la politique commerciale en liaison avec la direction commerciale.
Il est est chargée de l'application de la politique commerciale.
Il met en oeuvre les moyens nécessaires à la réalisation des objectifs commerciaux et dirige et motive la force de vente.
C'est le trait d'union entre la force de vente et la direction commerciale, le chef des ventes est chargé d'une clientèle sur une zone géographique donnée, un type de produits ou une catégorie de clients particuliers.

 

Son rôle :

 

  • Assurer les relations commerciales avec des interlocuteurs de haut niveau.
  • Mettre aussi en œuvre une expertise reconnue sur un marché dédié
  • Gèrer et développer un portefeuille de clients
  • Contrôler les résultats par rapport aux objectifs
  • Gérer le chiffre d'affaires
  • Mettre en place les moyens nécessaires à la réalisation des objectifs
  • Elaborer des recommandations
  • Animer et motiver l'équipe de vente
  • Superviser les réseaux de vente et les circuits de distribution
  • Suivre l'administration des ventes
  • Rechercher et mettre en œuvre des propositions et des solutions adaptées à des situations complexes ou " sensibles ".
  • Valider des choix stratégiques et échange avec le directeur de la publicité.
  • Participer à la mise en place des innovations participe à la formation et à l'intégration des nouveaux collaborateurs
  • Mettre en œuvre la politique commerciale.
  • Participer activement aux événements de relations publiques organisés par la régie.

 

Conditions d'exercice :

Salaire du débutant: de 3500 et 3700 euros brut par mois.
Les entreprises recherchent des commerciaux ayant déjà une expérience de terrain et maîtrisant le produit dont ils font la promotion.
Les débouchés se situent dans tous les domaines d'activité, surtout dans les entreprises de services.

Horaires irréguliers: dépendent en général des créneaux de disponibilité des clients.
Aussi l'emploi du temps du chef des ventes est-il chargé et souvent irrégulier.

Dans une entreprise de taille moyenne, le chef des ventes est placé sous l'autorité du directeur commercial.
Dans les grandes entreprises, il dépend d'un directeur d'agence ou d'un directeur régional.
Dans tous les cas, il partage son autonomie avec les impératifs commerciaux fixés par sa hiérarchie.

 

 

Lieux d'exercice :

Souvent en déplacement: la vie d'un chef des ventes se passe rarement au bureau, pour ne pas dire jamais !
Ce métier s'exerce avant tout sur le terrain et sur les routes : 9 chefs des ventes sur 10 disposent d'ailleurs d'un véhicule de fonction.
Les déplacements sont nombreux puisqu'il faut à la fois former les commerciaux sur le terrain et rendre visite aux clients.

 

Qualités requises :

 

  • Dynamique
  • Meneur
  • Curieux
  • Aisance relationnelle et sens de l'écoute
  • Charisme
  • Forte aptitude à la négociation commerciale
  • Organisation
  • Rigueur
  • Méthode
  • Capacité d'analyse et d'écoute
  • Réactivité
  • A l'aise avec les montages financiers
  • Ouverture d'esprit et créativité.
  • Bonne expression orale et écrite.

 

Formation :

Le métier de directeur des ventes s'adresse aux candidats ayant acquis une certaine expérience dans l'animation d'un réseau de ventes ou d'une équipe de commerciaux.
Les offres d'emploi concernent le plus souvent les trentenaires. Mais 3 annonces sur 10 s'adressent aux jeunes diplômés ayant acquis une première expérience au cours de leurs études (stages de longue durée ou « année sandwich » comprise entre 2 années de scolarité).

La fonction de chef des ventes est accessible après un bac + 2 et une expérience professionnelle de plusieurs années.
Le candidat peut ne pas avoir de diplôme de l'enseignement supérieur mais il est fortement conseillé de suivre une formation supérieure commerciale.
Une formation supérieure ou une expérience commerciale ou de Média-planning est un plus.
La maîtrise de l'anglais est impérative.

Exemple de formation :
Niveau bac + 2:
BTS négociation et relation client ; management des unités commerciales (MUC) ;
DUT techniques de commercialisation ;
Diplôme d'école supérieure de commerce : avec une spécialisation en distribution, marketing ou gestion.
Niveau bac + 3:
Diplôme des instituts des forces de vente (IFV) : cycle supérieur en 1 an après un bac + 2 pouvant être suivi en alternance ;
Licence pro commerce spécialité gestion de flux internationaux des PME-PMI, achats, ventes, négociation internationale (université du Littoral) ;
Diplôme d'école de commerce du réseau EGC, de l'IDRAC, Sup'TG (Reims, Bordeaux), Sup'Est (Nancy, Metz), Bachelor Business spécialisé en commerce-vente (Sup de Co La Rochelle)...
Niveau bac + 5: Master pro du domaine commercial, dont sciences du management mention management et économie, spécialité ingénierie du commerce et de la vente (université de Savoie).

 

Evolutions possibles :

Directeur commercial

Nos offres d'emploi de directeur des ventes

 

Sources :
http://www.studya.com/formations_metiers/COMMERCE/directeur_des_ventes.htm

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/chef-des-ventes

Autres liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.