Biochimiste

Principales missions du Biochimiste :

Biochimiste au carrefour de la biologie et de la chimie, on trouve la biochimie qui traite de la composition chimique des êtres vivants et des réactions chimiques qui interviennent dans les organismes.
Le biochimiste étudie les processus chimiques et physico-chimiques du vivant.
Son travail de recherche trouve de nombreuses applications dans les secteurs de la médecine, de l'environnement et de l'industrie.

Le but de la biochimie est donc d'expliquer, à un niveau moléculaire, les processus qui caractérisent la vie, à savoir métabolisme, transport biologique, division cellulaire, différenciation et génétique cellulaire, transfert d'information biologique contractilité et autres processus dynamiques cellulaires et membranaires.
Les travaux de recherche en biochimie ont trait à des questions biologiques, médicales et physiologiques impliquant l'utilisation de méthodes biologiques, chimiques et physico-chimiques.
Un des champs d'application important des connaissances biochimiques est par exemple celui de la recherche pharmaceutique qui étudie du point de vue biochimique le monde d'action d'un médicament et les effets secondaires d'un traitement médicamenteux.
Ingénieurs (bac +5) ou techniciens (bac +2), ils sont très appréciés des employeurs car leurs connaissances très précises d’un domaine leur permettent d’être aussi efficaces sur le terrain que dans un bureau ou un laboratoire.

 

Savoir-faire spécifiques :

 

  • Rechercher, identifier, comprendre le fonctionnement des êtres vivants.
  • Concevoir et conduire des projets de recherche fondamentale sur des phénomènes naturels et concernant l'acquisition de connaissances abstraites ou spéculatives.
  • Réaliser des schémas représentatifs et vérifie des hypothèses par des expérimentations appropriées.
  • Elaborer et organiser les interprétations théoriques des expériences et des analyses.
  • Peut effectuer des travaux prospectifs sur des phénomènes naturels.
  • Rendre compte de ses travaux et de ses découvertes par divers moyens de diffusion (publications, conférences...).
  • Rédiger des articles, le plus souvent en anglais, en vue de les publier dans les revues spécialisées.Objectifs ? Partager ses découvertes et être reconnu par ses pairs.

Au quotidien, le biochimiste passe donc une grande partie de son temps en laboratoire avec son microscope à observer, analyser et comparer.

 

Conditions d'exercice :

Côté emplois, il y a des postes à prendre dans les entreprises privées où les domaines sont assez variés : de la cosmétique à l'industrie pharmaceutique, en passant par la chimie ou l'environnement.
Attention, car certains secteurs, celui de la chimie par exemple, mise sur des recrutements plutôt à la baisse d'ici les dix prochaines années.
A l'inverse, il y aura du boulot pour ceux qui mise sur le traitement de l'eau ou des déchets.

Ce métier s'exerce de façon autonome dans une unité de recherche et implique des contacts fréquents avec d'autres chercheurs et d'autres organismes de recherche (échange d'informations).
La réalisation d'expériences nécessite parfois de manipuler des produits et appareils dangereux (toxiques, inflammables...).
L'activité est soumise à des horaires irréguliers et peut entraîner des déplacements.

 

Lieux d'exercice :

la recherche dans un centre public, tel le CNRS (les places ouvertes au concours se font au compte-gouttes).
En 2009, sur 300 postes de chercheurs ouverts à candidature, 54 étaient dédiés aux Sciences du vivant.
Dans l'industrie pharmaceutique et du traitement des déchets notamment.
Les domaines d'exercice sont larges:la recherche d'ADN, les tests urinaires lors d'un contrôle de dopage, les bactéries et leurs incidences sur les maladies...

 

Qualités requises :

Avant tout, être passioné par: les cellules, humaines, végétales ou animales, et leur environnement !

 

Formations :

Bac conseillé: Scientifique
Les études :
-BTS (qualités dans les industries alimentaires et les bio-industries ; métiers de l'eau ; esthétique et cosmétique...) ou DUT (chimie, génie chimique...) après le bac sur dossier et/ou entretien.

-Master en Sciences et technologies du vivant, mention biologie, sciences agronomiques du paysage...

-Ecole d'ingénieurs (école nationale supérieure de chimie à Montpellier, Clermont-Ferrand, Paris, Mulhouse, Rennes..., Agro, etc.).

Le métier de biochimiste est accessible à partir de formations de niveaux II ou I (troisième cycle d'enseignement supérieur, doctorat, diplôme d'ingénieur).
Les recrutements s'effectuent généralement sur concours (secteur public) ou par cooptation.
Des connaissances en programmation informatique sont très souvent demandées.

 

Nos offres d'emploi de biochimiste

 

Sources :
http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/environnement/biochimiste.html

http://www.cv.com/fiches-metiers/industries-etude-recherche-developpement-cadres-rome-531/ROME-53121/BIOCHIMISTE-RECHERCHE-FONDAMENTALE.html

http://www.phosphore.com/metier/300/nom/Biochimiste

http://www.studya.com/formations_metiers/scientifique_chercheur/biochimiste.htm

 

autres liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.